Vous êtes ici:
  • " Faisons équipe pour nos territoires " - Frédéric Bierry
Publié le: 08/02/2017

" Faisons équipe pour nos territoires " - Frédéric Bierry

Retrouvez le discours du président du Conseil Départemental, Frédéric Bierry, prononcé le 19 novembre 2016, à l'occasion de la rencontre en partenariat avec l'Association des Maires du Bas-Rhin.

Faire équipe pour nos territoires © 2;#CD67

Pourquoi cette rencontre ?

Je tiens à vous remercier chaleureusement de votre participation nombreuse à ces rencontres un samedi matin.
Maires, Présidents d’intercommunalités, Conseillers départementaux, acteurs institutionnels, représentants de différents services et partenaires c’est un plaisir pour moi de vous accueillir ici, dans cet Hôtel du Département qui est la maison des Bas-Rhinois et des territoires. Vous êtes ici chez vous.

L’idée derrière cette rencontre et ses ateliers est simple : comment construire les territoires de demain ? Comment apporter des réponses concrètes et adaptées aux besoins des communes et des habitants ? Comment tirer mieux partie des richesses, des talents et des potentiels de chacun de nos territoires pour favoriser votre développement et celui de l’Alsace.

Aujourd’hui aucune collectivité ne peut relever seule les défis de l’attractivité des territoires, du soutien à l’emploi, du développement des services à la population.

Chacun, à sa place, fort de ses compétences, Maire, Président d’intercommunalité, opérateur social, entrepreneur, représentant d’association… est acteur à part entière de la construction collective de l’action publique.

Nous devons faire équipe car l’intelligence collective et l’alliance des énergies et compétences nous permettront de démultiplier nos actions et leurs réussites.

Avec mes collègues Conseillers Départementaux, en partenariat avec l’Association des Maires du Bas-Rhin nous avons souhaité que chacun puisse partager ses expériences d’ingénierie publique et que nous puissions faire émerger les initiatives locales et construire ensemble les réponses concrètes aux grand enjeux de société : Renforcer l’attractivité des bourgs centres / Bien vieillir en territoire et agir pour l’emploi local / Accompagner les petites communes au quotidien et développer les territoires ruraux / Mener à bien les projets publics à l’heure de la nouvelle donne budgétaire : fonds européens et transfrontaliers, financements participatifs, nouveaux partenariats de projet.

J’aurai plaisir à laisser la parole d’ici quelques instants à Claude KERN mais avant j’aimerais vous adresser quelques messages.
 

Un maire comme vous, faisons nous confiance

  
Beaucoup est dit à propos du Département, de sa place, de ses moyens.

J’ai toujours tenu à être présent et transparent avec vous, dans les bons comme dans les mauvais moments. Se dire les choses telles qu’elles sont est essentiel pour se faire confiance et avancer.
J’ai été Maire comme vous pendant 20 ans. Il n’y a pas de secret si dans cette période de rejet général de la politique seuls les Maires conservent la confiance de nos concitoyens.

C’est parce que les Maires sont dans le concret, ils ne se contentent pas de dire, ils font. Et ce qu’ils disent peut être cru !

Croyez-moi en 1 an et demi je n’ai pas changé et j’ai gardé cette habitude de ne dire les choses que si elles sont réfléchies, claires et réalisables. Si nous vous avons invité ce matin ce n’est donc pas pour échanger des paroles en l’air mais bien pour construire et poser ensemble les jalons de nos coopérations futures et des projets de développement pour nos territoires.

Vous les communes et intercommunalités vous êtes les partenaires principaux du Département, le noyau dur de l’action publique sur chaque territoire. 2017 sera pour le Département l’année des territoires et de la proximité, avec notamment le travail commun sur le Schéma d’accessibilité des services au public, le SRADDET, le Schéma touristique….

Si nous avons invité ce matin c’est pour parler d’avenir et vous montrer que le Département a les moyens de ses ambitions.

Nous avons les moyens de nos ambitions parce que nous avons fait les efforts nécessaires

 
Nous avons les moyens de nos ambitions parce que nous avons depuis le début de ce mandat en avril 2015 fait les efforts nécessaires.
Nous avons assaini les fondations, refondé l’ensemble de nos politiques, absorbé un choc budgétaire sans précédent de 255,5 millions d’euros. Nous avons fait peser le maximum d’économies sur notre propre fonctionnement.

Ces efforts nous ont permis de préserver 1,1 milliard d’euros de budget, 120 millions d’euros par an d’investissement et de respecter notre promesse de gel de la fiscalité pour 2016 et 2017
 

Nous avons les moyens de nos ambitions parce que nous avons une connaissance fine des territoires

 
Nous avons aussi les moyens de nos ambitions parce que nous connaissons les territoires.

2/3 des 3800 agents du Départements travaillent sur 300 sites répartis sur l’ensemble du territoire départemental. Nous offrons à vos populations des services au quotidien, 7j/7, parfois 24h/24 et nous sommes souvent avec vous le dernier rempart contre la désertification des services au public.

Vous et nous avons toujours beaucoup travaillé ensemble, sur vos projets, notamment à travers les contrats de territoire qui en 10 ans d’existence auront conduit le Département à soutenir plus de 700 projets sur tout le Département pour un montant de 221 millions d’euros.
 

Nous avons les moyens de nos ambitions parce que nous avons une multitude de services supports à votre disposition

 
Notre première façon de nous tenir à vos côtés c’est de mettre à votre disposition toute l’expertise et l’accompagnement des services du Département en proximité. Tant dans les gestions de crise que dans la conduite de projets.

Nous mettons à votre disposition l’expertise et les services de l’ADT, Alsace Destination Tourisme ; de l’ADIRA, Agence de Développement d’Alsace ; de l’ATIP ; de l’Etablissement Public Foncier d’Alsace ; d’Alsace Archéologie…
Nous sommes également partenaires, financeurs ou acteurs de la mise en réseau de nombreuses structures d’ingénierie publique telles que l’ADIL, CAUE, ADEUS, la SERS, le SDEA, bailleurs sociaux, GIE, Viabitat…Nous œuvrons aussi par nos travaux d’infrastructure à la mise en réseau : routes, Très-Haut-Débit…
 

Nous avons les moyens de nos ambitions parce que nous avons des moyens conséquents pour porter les territoires

 
Enfin nous avons les moyens de nos ambitions parce que les efforts budgétaires énormes que nous avons faits nous ont permis d’assainir nos fondations et surtout de rester maîtres de notre destin et de conserver des marges de manœuvre.

Ainsi ce seront plusieurs centaines de millions d’euros, oui je dis bien plusieurs centaines de millions d’euros, en investissement et en fonctionnement, qui seront mobilisés par le Département d’ici 2020 dans le cadre de Contrats Départementaux, de développement territorial et humain dont j’aurai l’occasion de vous préciser le cadre, notamment à l’occasion de votre Assemblée générale du 2 décembre.

Ce passage des Contrats de Territoire aux Contrats Départementaux marquera une véritable évolution partenariale et un changement de logique dans le choix des projets à porter et soutenir.
 

Conjuguer nos coopérations au futur

 
Je souhaite que nous conjuguions nos coopérations au futur, tant dans la méthode que dans les projets soutenus.
Avec mes collègues conseillers départementaux nous souhaitons un département connecté, un département à énergies positive, un département qui révèle les potentialités de chaque territoire.

Nous voulons porter avec vous la vitalité de l’Alsace pour que les atouts de notre région portent l’ensemble des territoires et que chaque territoire contribue au développement de l’Alsace.

Nous voulons une véritable alliance des territoires au service de projets structurants, au service de l’équité des territoires, avec au centre les communes et intercommunalités mais aussi les entreprises, les associations et bien sûr les citoyens.

Nous souhaitons vous aider dans le développement des intercommunalités, dans le respect de la place des communes et du rôle de chacun. Notamment sur la question du développement des territoires où le Département peut être un véritable partenaire dans l’appréhension de cette compétence par les intercommunalités.

C’est l’une des raisons pour lesquelles nous continuons à financer l’ADIRA. C’est un enjeu de solidarité des territoires. Notre maîtrise de l’ADIRA, nous permet, entre autres, de mutualiser une ingénierie qui sera mise à disposition des intercommunalités et communes autour du développement de leurs territoires. Dans les semaines qui viennent l’ADIRA vous proposera donc une offre de service pour vous accompagner dans vos réflexions sur ces thématiques.

Les réformes territoriales nous ont tous beaucoup entraîné dans le chemin de la réorganisation mais le temps est venu de nous concentrer à nouveau pleinement sur l’action et la simplification.
Bien sûr nous n’avons plus la prospérité des années d’or mais nous avons les marges de manœuvre et moyens suffisants pour accompagner vos territoires dans leurs projets de développement.

Avec les Conseillers départementaux nous sommes en train de finaliser le cadre de notre nouvelle politique d’accompagnement des communes et des intercommunalités. Ce cadre sera voté le 8 décembre prochain et je pourrai donc vous le présenter le 2 décembre. Dès janvier nous viendrons à votre rencontre sur les territoires pour rencontrer communes, intercommunalités, entreprises et associations pour commencer à identifier les projets porteurs de développement et d’opportunités pour vous.

Le Département est solide, le Département est engagé, le Département est plus que jamais présent à vos côtés, mobilisé dans ses moyens et surtout dans ses préoccupations pour votre développement. Vous pouvez compter sur nous, dans les bons et mauvais moments, comme au moment des inondations de ce printemps, et nous comptons sur vous pour continuer à construire et surtout à agir ensemble.

 

Faisons équipe pour nos territoires !

 

Je vous remercie.
- Frédéric Bierry

Seul le prononcé fait foi

Notez cette actualité