Vous êtes ici:
  • 1,75 millions d'euros votés : retour sur la commission permanente du 11 septembre
Publié le: 16/10/2017

1,75 millions d'euros votés : retour sur la commission permanente du 11 septembre

311 dossiers ont été soumis à l'approbation de la commission permanente qui s'est réunie le lundi 11 septembre 2017 sous la présidence de Frédéric Bierry à l'Hôtel du Département.

Séance plénière du 17 octobre 2016 © 100;#Rémy Rebaudo/ CD67

L'Alsace solidaire avec les habitants de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin

 

Les deux Départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ont souhaité témoigner ensemble de leur pleine solidarité et coordonner leurs aides à l'égard des habitants des îles de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin.

C'est ainsi que ce lundi, Frédéric Bierry a soumis au vote de l'assemblée départementale une proposition d'aide exceptionnelle de 20 000 € pour venir en soutien aux victimes de l'ouragan Irma.

Le Département aux côtés des habitants de l'Eurométropole

 

  • Le Département du Bas-Rhin présent dans les quartiers prioritaires de la ville
Le Département mobilise des moyens financiers pour soutenir des actions de médiation scolaire et citoyenneté, des actions pour la lutte contre les discriminations, la radicalisation et l’endoctrinement, des actions de prévention contre l’addiction aux nouvelles technologies. 

C’est ainsi que dans le cadre de l’appel à projets 2017 du Contrat de Ville de l’Eurométropole de Strasbourg, l’Assemblée départementale a décidé d’attribuer 63 500 € à 24 porteurs de projet (associations, établissements publics locaux, Communes, collèges), qui viennent s’ajouter au 113 500€ attribués à 45 projets en juin.
  • Le Département du Bas-Rhin accompagne l'aménagement du territoire strasbourgeois
Le Département du Bas-Rhin a soutenu l'ensemble des travaux d’extension du tramway pour un montant total de 5,5 M€ en cofinançant les extensions de lignes A et D à Hautepierre, le Bus à haut niveau de service (BHNS), ligne G entre la gare et l’Espace Européen de l’Entreprise, les extensions de lignes A et E à Illkirch-Graffenstaden ainsi que la ligne D vers Kehl pour laquelle il décide d’attribuer une subvention de 500 k €.

Dans le cadre de sa participation à l’amélioration de l’accessibilité à l’Eurométropole de Strasbourg, le Département du Bas-Rhin va par ailleurs ordonner l’opération d’aménagement foncier de Geispolsheim, Fegersheim et Lipsheim, liée aux travaux d’aménagement du projet de la Rocade Sud de Strasbourg entre la RD 1083 et l’autoroute A 35, aménagement auquel le Département participe à hauteur de 12 M€ dans le cadre du contrat de plan Etat-Région 2015-2020.


250 000 € pour les jeunes bas-rhinois

 

Le Département du Bas-Rhin s’investit dans un véritable plan de développement des actions éducatives afin d’aider les collégiens à acquérir les repères et les fondamentaux de la vie d’adulte et à développer les qualités essentielles pour s’insérer et s’épanouir dans le monde d’aujourd’hui.

  • Favoriser la découverte et l'apprentissage en dehors du collège

Afin d’élargir l’horizon des collégiens, le Département a décidé d’attribuer une subvention d’un montant global de 90 000€ à 46 collèges publics et privés bas-rhinois. Ce qui a permis à 4 109 élèves de partir en classes de découverte pendant l’année scolaire 2016-2017.

Pour mémoire, le Département subventionne intégralement les frais de transport et d'entrée pour les classes de 3ème qui se rendent au Struthof et au Mémorial d'Alsace Moselle.

  • Réunir les conditions pour une scolarité réussie

A ce titre, le Département a décidé d’attribuer des subventions d'un montant total de 68 000€  à divers collèges publics pour leur équipement et leur fonctionnement.

Le Département soutient  aussi des actions menées par des structures socioéducatives en faveur de la jeunesse répondant à des enjeux relatifs à la citoyenneté,  à l’engagement, à la prévention des conduites à risque et de la radicalisation en décidant d’attribuer  
92 000 € à 5 associations qui œuvrent dans des territoires en difficulté.

Agir pour l'autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap

 

  • La coordination gérontologique : une priorité pour le Département
Afin de mener à bien l’animation et le développement du réseau gérontologique départemental, le Département a décidé d'attribuer, au titre de l’exercice 2017, une subvention d’un montant total de 117 900 € à la Ville de Strasbourg, gestionnaire des trois Centres Locaux d’Information et de Coordination (CLIC), dont dépendent les sept Maisons des Aînés, sur le territoire de la Ville de Strasbourg.
  • Pour répondre aux problèmes d'isolement des personnes âgées

Le Département du Bas-Rhin, la Ville de Strasbourg et l’ABRAPA ont décidé de créer l’accueil de jour Maryse Bastide destiné à un public isolé socialement, ou rencontrant des problèmes physiques ou psychiques. Pour participer au financement de l’accueil de jour Maryse Bastide, prévu pour accueillir 20 personnes, le Département a décidé d’attribuer une subvention d’un montant de 92,8 k€ à l’ABRAPA, gestionnaire du projet.

  • Le Département engagé dans la prévention de la perte d'autonomie

C’est à ce titre que le Département a décidé d’attribuer 1,57M€ à des associations bas-rhinoises pour soutenir des projets dont la plupart relèvent d’actions collectives de prévention (mémoire, équilibre, sport adapté, etc.). Les autres projets, plus innovants, ont pour but de soutenir la création d’un accueil en journée pour personnes âgées isolées, ou encore, d'accompagner un groupe de personnes au sein d'un territoire afin que chacune devienne son propre acteur de santé. 

  • Le Département accompagne le projet innovant de l'Arche dans le champ du handicap

Le Département a décidé d'apporter son soutien par un financement de 50 000 € par an au projet d’habitat regroupé pour personnes en situation de handicap mental porté par l’association « L’Arche à Strasbourg» qui cherche à favoriser la rencontre entre personnes « avec » et « sans » handicap mental. A terme, sur les 3 résidences créées dans l’éco quartier Danube, chacune accueillera 10 personnes dont 6 personnes en situation de handicap, 2 salariés et  2 volontaires en service civique.

Notez cette actualité