Vous êtes ici:
  • Commission permanente : 3 millions d'euros engagés pour les Bas-Rhinois
Publié le: 09/11/2017

Commission permanente : 3 millions d'euros engagés pour les Bas-Rhinois

150 dossiers ont été soumis à l’approbation de la Commission permanente qui s’est réunie le lundi 6 novembre 2017 sous la Présidence de Frédéric Bierry à l’Hôtel du Département.

Séance plénière du 17 octobre 2016 © 100;#Rémy Rebaudo/ CD67

La culture, pilier du développement économique du Bas-Rhin

 

  • Le Département soutient le développement artistique des territoires et les projets de conservation du patrimoine de la Ville de Strasbourg et de l’Eurométropole
L’objectif du Département est de soutenir une politique culturelle de qualité et diversifiée pour tous les habitants et de veiller à un aménagement culturel équitable. A cette fin, il soutient des actions de création et diffusion culturelles pour une plus grande attractivité des territoires, favorisant prioritairement l’enseignement artistique.
 
  • 2 bourses de 10 000 € pour la création des spectacles
Depuis quelques années, le Département a instauré deux bourses d’aide à la création de spectacles vivants (un spectacle à caractère scientifique et un spectacle scientifique bilingue français-allemand) dans le but de soutenir la production artistique locale et d’appuyer la programmation du Vaisseau.
 
  • Le Département confirme son soutien à Pôle Sud pour la période 2017-2020

Pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement et son accès au plus grand nombre, le Département du Bas-Rhin apporte son soutien à des établissements d’enseignement artistique, à des structures ressources ainsi qu’à la réalisation de diverses actions et manifestations contribuant à l’éducation artistique, aux pratiques amateurs et à la médiation culturelle.
Dans ce cadre, l’assemblée départementale a décidé de renouveler, pour la période 2017-2020, le partenariat du Département avec l’association PÔLE SUD qui s’engage à réaliser des actions de sensibilisation auprès de différents publics (collégiens, amateurs, publics fragiles socialement,…), de formation dans le domaine de la danse, d’accompagnement de compagnies du Bas-Rhin (accueil d’artistes en résidence,..) et de développement de partenariats autour de projets artistiques avec les relais culturels.
 

  • Soutien à la politique muséographique
Dans le cadre de la réhabilitation du cœur historique autour de l’abbatiale Sainte-Trophime, classée aux Monuments Historiques, le Département du Bas-Rhin décide d’attribuer 79 800 € HT à la Commune d’Eschau pour son projet de musée.
La Commune envisage de faire de ce musée, jusque-là confidentiel, un musée régional de la vie monastique pour témoigner des 7 siècles et demi (770-1525) de siège d’une communauté bénédictine. 
Plus généralement, l’Assemblée départementale a décidé d’attribuer 1,5 M€ à la Ville de Strasbourg pour la réalisation d’un pôle de conservation et d’études des collections des Musées de Strasbourg, intégré dans son projet d’aménagement urbain des Deux-Rives et inscrit au contrat de plan Etat-Région 2015-2020. 
 

 

Les contrats de territoires en actions

 
Pour mieux adapter les politiques publiques départementales aux territoires et encourager le développement local, le Département s’adresse aux Communes et Communautés de Communes dans le cadre de contrats de territoire qui s’achèvent fin 2017. Les enveloppes pluriannuelles ont permis de contribuer à la réalisation d'actions innovantes relevant en particulier de l'animation des territoires.

C’est dans ce cadre que le Département a décidé d’attribuer une subvention d’un montant total de 400 000 € à la Communauté de Communes de la Région de Molsheim-Mutzig pour la construction de locaux de stockage d'une banque de matériel intercommunal et à la Communauté de Communes des Portes de Rosheim pour la transformation de l'ancienne voie ferrée Rosheim – Saint Nabor en piste cyclable.

Les plates-formes départementales d’activités montrent leur efficacité

 
Les cinq Plates-formes Départementales d'Activités (PFDA) proposent une offre foncière de qualité à l’échelle du Bas-Rhin pour favoriser l’implantation et le développement des entreprises. Leur réalisation est fortement soutenue par le Département dans le cadre de conventions conclues avant l’application de la loi NOTRe. Depuis la mise en place de cette politique de financement des PFDA, le Département s’est engagé à hauteur de 69,5 M€ dont 54,3 M€ en avances remboursables et 15,2 M€ en subventions.

Depuis 2004, onze entreprises et deux hôtels d’entreprises se sont implantés sur le site de Thal Drulingen et Martelsberg à Saverne, générant près de 200 emplois.

Investir pour l’avenir de nos enfants

 

  •  Restructuration et extension du collège de Brumath

Le Département a la charge des collèges. Il assure la construction, la reconstruction, l'extension, les grosses réparations, l'équipement et le fonctionnement des collèges publics. Ainsi l’assemblée départementale a décidé d’autoriser le lancement des travaux de restructuration et d’extension du collège de Brumath.
 

  • Mise à disposition d’un espace numérique de travail à destination des enseignants, des collégiens et de leur famille

Le Département est en charge de l'acquisition et de la maintenance des infrastructures et des équipements, dont les matériels informatiques et les logiciels prévus pour leur mise en service, nécessaires à l'enseignement et aux échanges entre les membres de la communauté éducative.

L’espace numérique de travail répond à ce dernier point et consiste à créer un intranet et un extranet informatique fournissant aux usagers (professeurs, élèves, administration, parents d’élèves) un point d’accès unique à l’ensemble des ressources et des services numériques en rapport avec leur activité dans l’établissement scolaire.
 

  • 30 structures associatives ou communales soutenues par le Département pour favoriser la réussite scolaire des Bas-Rhinois 
Au titre des actions éducatives et de formation des jeunes collégiens, le Département du Bas-Rhin soutient l'accompagnement à la scolarité, en attribuant des subventions pour des actions menées par des structures socio-éducatives durant le temps extrascolaire pour favoriser la réussite scolaire des collégiens bas-rhinois.

L’engagement du Département se traduit par sa participation à un dispositif partenarial 
qui s’adresse à l’ensemble des élèves, de l’école élémentaire au lycée. Les actions sont centrées sur l’aide aux devoirs et des apports culturels visant à offrir un appui et les ressources dont l’enfant a besoin pour réussir à l’école lorsqu’il ne les trouve pas toujours dans son environnement familial ou social.
 
  • Place au sport
En co-finançant les équipements de proximité, le Département contribue à renforcer le maillage territorial et permet ainsi de rapprocher l’offre sportive et socio-éducative de tous les Bas-Rhinois.

Particulièrement motivée par les équipements sportifs nécessaires à l’enseignement de l’éducation physique et sportive au collège (gymnases, piscines, stades, terrains de grands jeux, salles,…), l’Assemblée départementale a décidé d’attribuer 4 subventions pour un montant total de 170 664 € au SIVU de la piscine des sept fontaines pour la rénovation de la piscine de Drachenbronn-Birlenbach, à la Commune de Friesenheim pour l'extension de la salle polyvalente, à la Commune de Preuschdorf pour la rénovation du foyer Paroissial et à la Commune de Schweighouse-sur-Moder pour la réfection des courts de tennis et du club-house.

Soutenir la viticulture alsacienne

 
L’oenotourisme s’affirme comme une des thématiques d’excellence alsacienne à renforcer dans les années à venir. Un de ses fleurons en est la route des vins, élément du vignoble alsacien. Avec six millions de visiteurs annuels, la route des vins d’Alsace est une des plus anciennes routes ainsi que la plus fréquentée au niveau mondial.

Cette situation est liée au patrimoine naturel et bâti ainsi qu’à l’engagement de nombreuses générations dans le travail de la vigne et la commercialisation du vin. Sa préservation et sa valorisation constituent un enjeu majeur du tourisme et  la reconnaissance du vignoble d’Alsace au titre du patrimoine mondial de l’UNESCO pourrait constituer un levier d’action propice.

Le Département du Bas-Rhin souhaite appuyer cette démarche et a décidé d'attribuer une subvention de 6 084 € au Conseil Interprofessionnel des Vins d'Alsace (CIVA) pour cofinancer l'étude de faisabilité à conduire en vue de l'inscription du vignoble alsacien sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Les conclusions de l’étude pourraient être rendues d’ici la fin de l’année 2017.

 

 

 

 

Notez cette actualité