Vous êtes ici:
  • Reconstruire la confiance dans l’action sociale
Publié le: 16/10/2017

Reconstruire la confiance dans l’action sociale

Dans le cadre de ses fonctions nationales de président de la Commission solidarités et affaires sociales de l’assemblée des départements de France, Frédéric Bierry, président du Conseil Départemental du Bas-Rhin a été auditionné mercredi 13 septembre par la Commission des finances de l’assemblée nationale sur le budget des politiques de solidarité dans le projet de loi de finances pour 2018. Dans un second temps, il a rencontré avec plusieurs de ses homologues la ministre de la santé, Agnès Buzyn.

Frédéric Bierry © 1;#Jonathan Sarago/ CD67

Au cours de ces deux rencontres il a évoqué l’urgence du renouvellement de notre modèle social sur la base du rapport qu’il a présenté au congrès de Poitiers de l’ADF en 2016 et qui a été adopté par les départements de France. Il a également insisté sur le caractère stratégique d’une véritable construction partagée de ce nouveau modèle social entre gouvernement, collectivités et acteurs locaux afin de mettre en place des politiques de solidarité efficaces, novatrices et largement partagées par nos concitoyens. 

Aujourd'hui les Français ont besoin de retrouver une solidarité nationale. Le modèle social et de retour à l’emploi actuel est obsolète et pourtant toujours présent. La responsabilité des acteurs publics est de refonder pour recréer la confiance et surtout l’efficacité de l’action publique. 

Un modèle social simplifié


C’est pourquoi Frédéric Bierry a souhaité présenter à la ministre de la santé les pistes d’un modèle social de simplification qui repose sur un équilibre des droits et des devoirs et place la solidarité comme un état transitoire, tourné vers l’emploi et l’autonomie, pour garantir la place de chacun dans la société. Il a notamment évoqué les sujets concrets du RSA et des minimas sociaux, de la lutte contre la grande précarité, de l’aide à domicile et de la lutte contre la désertification en services de certains territoires. 

En conclusion de cet échange, la ministre a témoigné sa volonté de travailler et co-construire avec les départements de France afin de permettre d’améliorer et faciliter ensemble le quotidien des citoyens les plus fragiles. 
 

Notez cette actualité